22°C
Ciel dégagé
Rechercher
Fermer cette boîte de recherche.

PORTIVECHJU

Cità di sali

PORTO-VECCHIO ET LA MULTITUDE DES POSSIBLES

Il y a tellement qu’on ne sait par où commencer…

Bienvenue à Portivechju, une des cités incontournables de l’Extrême Sud de la Corse. L’ancienne ville, perchée sur un promontoire rocheux, domine un golfe où s’engouffre la mer tyrrhénienne et qui portera à l’origine, d’après les Anciens, le nom de Portus Syracusanus, signature du passage des Grecs.

En montant sur la terrasse du Bastion de France, un des édifices de notre citadelle génoise, vous comprendrez la valeur patrimoniale infinie de notre cité, parce que, où que vous porterez votre regard, il y aura quelque chose à découvrir…

Déjà la citadelle qui marque dans la pierre la forte empreinte que nous ont laissée les Génois après cinq siècles de présence. En contrebas, le vieux port, porto vecchio, où dorment les vestiges d’un passé industriel intense. Suivez la côte et s’ouvriront à vous les plus belles plages du sud où sable blanc, eaux turquoise, roche granitique ou de porphyre, maquis ou pinède, activités nautiques ou farniente, se combinent pour vous offrir les plus paradisiaques des paysages marins…

Mais ce n’est pas fini, retournez-vous, nous sommes au pied de d’U Spidali, village de la commune de Porto-Vecchio, dont le point culminant est la Punta di a Vacca Morta avec ses 1314 m. d’altitude. Forêt, barrage, rando, panoramas étourdissants, activités de pleine nature sont à votre portée !

UNE HISTOIRE DE CARACTÈRE

Un territoire marqué depuis la nuit des temps

Même si le passage génois a laissé une empreinte forte à Porto-Vecchio, son histoire, même sa pré-histoire, est bien antérieure et les vestiges archéologiques sont toujours là pour en témoigner… Deux casteddi torréens, Ceccia et Tappa, s’élèvent sur nos plaines pour vous raconter l’histoire de ces hommes de l’âge du Bronze et du Fer qui impulsent les premières techniques agro-pastorales en Corse.
Ce pastoralisme qui va marquer le lien entre les plaines et la montagne jusqu’aux XIXème siècle et dont les sentiers de transhumance, les orii et les caseddi joncent encore notre territoire au gré de vos balades…

En flânant sur à la marine de Porto-Vecchio, vous pourrez observer les vestiges d’un passé industriel révolu : les anciennes usines à liège qui ont fait le fleuron économique de la cité, dont l’usine St Joseph aujourd’hui réinvestie par une compagnie théâtrale ; les marais salants endormis qui ont valu le surnom à la ville de « Cité du Sel » et dont la production était d’une qualité inestimable. Le saviez-vous ? la voie ferrée en provenance de Bastia arrivait jusqu’au quai de la Marine et participait à l’effervescence économique du port… 

Avec le boum des années 50, la ville prend une autre dimension avec la création du port de plaisance, d’hôtels, et de restaurants, … Ce qui fait d’elle, aujourd’hui, la première station touristique de l’île.

Diapositive précédente
Diapositive suivante

à voir : UNE NATURE, DES MERVEILLES

01

Randonnées autour de Porto-Vecchio

Les randonnées autour de Porto-Vecchio

Les sentiers balisés et sécurisés vous mèneront à travers des forêts verdoyantes, du maquis enivrant, des ruisseaux sinueux et des panoramas époustouflants sur la mer Méditerranée.
Je veux y aller

Bien évidemment, Portivechju est réputée pour ses plages de Palombaggia et de Santa Giulia au sable fin et eaux translucides. Propice autant au prélassement qu’aux loisirs avec la diversité d’activités nautiques qui vous sont proposées. Mais plus que des paysages de carte postale, ces sites naturels sont d’une beauté extraordinaire parce qu’ils sont préservés sous le regard de la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio et du Conservatoire du Littoral. 

Savez-vous que les pins parasols et les genévriers de Phénicie qui bordent les plages de Palombaggia freinent leur érosion en fixant les dunes ? Et ces silhouettes qui se dessinent à l’horizon que sont les îles Cerbicale abritent des goélands leucophées, des puffins cendrés, les martinets pâles ou encore des lézards tiliguerta, à l’abris des prédateurs et des hommes ?

Savez-vous que derrière la plage paradisiaque de Santa Giulia se dissimule un étang et son lido alimenté par 3 ruisseaux : Lezza, Alzellu et Vignarellu et classé en Zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique ? Une véritable pouponnière de pipit rousseline, de passereaux, de bouscarle de Cetti ou encore d’oiseaux d’eau y grandit. Le soir venu, tendez l’oreille, vous entendrez peut-être le coassement du crapaud vert de Baléares.

Envie de hauteur, d’enfiler vos chaussures de randonnée ou juste d’en prendre plein les yeux ? Une excursion à l’Ospedale vous offrira un nouveau bol d’oxygène. D’abord son village, qui initialement était un lieu d’hospitalité pour les bergers en transhumance entre la mer et la montagne. Perché à 948 m. d’altitude, ce village, édifié en granit, ouvre la route sur l’Alta Rocca et offre une vue panoramique spectaculaire sur les plaines et côtes environnantes. Derrière vous, une forêt majestueuse composée essentiellement de pins laricciu et de hêtres, est ponctuée de chaos granitiques gris et roses, parsemés de filons de quartz. Protégé par l’Office Nationale des Forêts et le Parc Naturel régional de la Corse, ce massif est également un abri pour une faune sensible : veillez à ne pas déranger les mouflons en quête de reconquête de son territoire. Des espèces endémiques, tels que les bactriens Discoglosse et l’Euprocte, y coulent aussi des jours heureux ! 

Au creux de cette forêt et des rochers de granit, tel un écrin, s’offre un majestueux barrage. Ce site offre un panorama de toute beauté : les eaux calmes reflétant les montagnes chargées d’une végétation luxuriante sont un appel à la sérénité…

Les sentiers environnants sont l’occasion parfaite d’explorer ces paysages de toute beauté. Vous pourrez marcher à travers la pinède, avoir un point de vue sur la cascade Piscia di Ghjaddu ou encore avoir des panoramas à couper le souffle en empruntant le sentier de la Punta di Vacca Morta. Ces randonnées sont balisées et adaptées à tous les niveaux, que vous soyez débutants ou expérimentés…

à faire : Découvrir Portivechju de façon ludique

Et si vous exploriez la ville de manière plus interactive :

Des visites avec notre guide conférencière Nela vous révèlent les trésors cachés de la ville et les petites anecdotes d’époque ;

Des visites connectées avec l’application A Spassu vous embarquent en toute autonomie et de manière immersive, tout en restant à votre rythme ;

Plutôt envie de challenge et de vous amuser ? la chasse au trésor « L’énigme du Pirate » et le jeu de piste « I Quartiera » vous feront travailler les méninges tout en vous embarquant dans des recoins méconnus de la ville …

02

Découvrir Porto-Vecchio autrement

UN VOYAGE À TRAVERS LES ÉPOQUES

Explorez la riche histoire de la région de Porto-Vecchio
DÉCOUVRIR
14

Avril 2024

Thé dansant de Portivechju

Thé dansant
16

Avril 2024

Rencontre d’auteur et lecture à voix haute

Conférence / Débat / Rencontre
10

Avril 2024

19

Avril 2024

U Veranu – Mille Voci è Mille Scritti

Festival
20

Avril 2024

Théâtre ; Le coeur n’a pas de rides

Théâtre
27

Avril 2024

Café citoyen : I Camini di l’acqua

Conférence / Débat / Rencontre
24

Avril 2024

28

Avril 2024

23ème édition du Festival Scen’è sonniu

Festival
U CALENDARIU

à écouter : des traditions et des fêtes

Notre terre est liée en profondeur au pastoral et au sacré et donne lieu à des festivités tout au long de l’année : presque chaque mois de l’année est ponctué à Portivechju ou les villages voisins par une procession religieuse en l’honneur d’un saint. A l’instar de la Saint Jean-Baptiste du 24 juin, fête patronale de la ville, où durant près d’une semaine les habitants se rassemblent pour partager des moments de spiritualité et de convivialité, processions et festivités rythment alors les nuits de la cité du sel. 

Mais aussi U Luddareddu le 31 juillet, tradition purement porto-vecchiaise, où les enfants de la cité confectionnent un homme de paille destiné à être brûlé au cœur de la ville pour fêter la fin des labeurs et des grosses chaleurs endurés par les Porto-Vecchiais d’antan…
La tradition de Noël n’est pas en reste, avec sa patinoire, son marché où gastronomie et concerts vont de pair, et ses animations pour les enfants qui font briller leurs yeux de mille feux !

Bien évidemment, la saison estivale marque le coup d’envoi pour les festivals de musique, les concerts polyphoniques à l’église, ou encore les représentations théâtrales dans l’ancienne usine à liège ou sur le parvis du Bastion de France. Ce même bastion abrite une exposition permanente, In Portivechju, sur le patrimoine naturel, matériel et immatériel de la ville.
En découvrant toutes ces célébrations qui ponctuent la vie de Portivechju, vous comprendrez l’âme de cette cité…

Comment se loger ?

Hôtel, chambre d’hôte, location de vacances, camping, hébergement insolite… un large choix d’hébergements de qualité vous attend sur la région de Porto-Vecchio.

Comment s'y rendre ?

Pour vous rendre à Porto-Vecchio, vous avez plusieurs options : vous pouvez prendre un vol jusqu’à l’aéroport de Figari, situé à environ 25 km de la ville, louer une voiture et conduire jusqu’à votre destination. Une autre possibilité est de prendre un ferry depuis Marseille ou Nice jusqu’à Porto-Vecchio.

Aller au contenu principal