22°C
Ciel dégagé
Rechercher
Fermer cette boîte de recherche.
San-Gavino-di-Carbini
À partir de

U casteddu d’Araghju

Forteresse cyclopéenne, aux remparts démesurés, plus de 2 mètres de largeur pour certains, le casteddu d’Araghju domine depuis plus de 4000 ans, la vaste plaine qui s’étend sous ses pieds offrant une vue imprenable le golfe de Porto-Vecchio.

Le casteddu d’Araghju compte parmi les sites les mieux préservés et les plus connus de l’extrême sud de la Corse, quasi unique, sur le versant orientale, par son état de préservation. Le casteddu d’Araghju accueille désormais de très nombreux visiteurs fascinés à la fois par la beauté du panorama et par la force des hommes qui ont érigés ces murs.
Composé de plusieurs petites salles, d’ une place centrale et très certainement d’une tour dominante plus encore la montagne. Cet édifice laisse imaginer une société organisée et une utilité importante du site. Inventé et décrit pour la premier fois en 1967 par Roger Grosjean, archéologue spécialiste de la préhistoire insulaire, le site d’Araghju quoi que connu possède encore de nombreux secrets.
Pour l’heure, c’est un intérêt militaire et défensif qui semble être attribué au casteddu. Point de surveillance et lieu de retranchement pour les habitants des environs. Cependant autour de lui, de nouveaux casteddi sortent des griffes des ronces et d’autres sites préhistoriques relatifs à cette culture torréenne se redécouvrent tel que le casteddu Murato en amont ou le site de Torra en aval. Le casteddu d’Araghju s’inscrit peu à peu dans un nouvel ensemble de grandes constructions,vielles de plus de 4 millénaires, vestiges d’une civilisation disparue et encore méconnue.

Informations utiles

Animaux acceptés

Équipements et services

  • Animaux acceptés

Tarifs

Accès libre.

Langues parlées

Labels et Marques

Contact

Araghju
20170
San-Gavino-di-Carbini
  • 04 95 70 09 58
  • Toute l'année, tous les jours.

À découvrir également

Aller au contenu principal